Etude généalogique

Généalogiste professionnel : Rôle, définition, domaine d'intervention. Recherches généalogiques en France. Transcriptions de textes anciens (paléographie).

 

Accueil

 

- L’établissement de votre généalogie

 

- Transcriptions de documents anciens

 

- Recherches historiques et documentaires

 

 

- Pour en savoir plus

 

- Liens

 

 

[Transcriptions de documents anciens]

 

Au cours de vos recherches - qu’elles soient généalogiques ou historiques - il vous est très certainement arrivé de vous heurter à un texte « illisible ».

 

La transcription des textes anciens (XVIe-XIXe siècles) est précisément une raison de faire appel à un généalogiste professionnel.

 

Si un texte vous pose des problèmes de lecture, il vous suffira d’en envoyer une photocopie ou une photographie  au professionnel. Cela doit lui permettre d'établir un devis gratuit, sans aucun engagement de votre part. Les transcriptions sont généralement rémunérées au tarif horaire.

 

 

 

A titre d’exemple, un acte notarié du XVIe siècle et sa transcription vous sont présentés ci-dessous :

 

Image non trouvée « Furent presens en leurs personnes honneste personne Samuel MAILLARD filz de deffunct Loys MAILLARD et Clemence RABERDEL ses pere et mere, demeurant à la Ferté au Coul, estant de présent en ceste ville de Meaulx, assisté de honnestes personnes Geremye MIREVILLE, marchant demeurant à Juerre, son cousin germain, et de Claude CORBILLON, marchant demeurant à ladicte Ferté, son cousin germain acause de sa femme, d’une part, et Magdelaine LE QUEULX, fille de honnorable homme Claude LE QUEULX et Jehanne LE ROY ses pere et mere, assistée desdictz LE QUEULX et LE ROY et de Anthoine LE CONTE le jeune, marchant demeurant à Meaulx, Philippes LE CONTE, ses cousins germains, et de Philippes CAVILLIER, maistre foullon demeurant au Marché de Meaulx, cousin germain de ladicte LE QUEULX, et de Marguerite LE ROY sa tante, et François TELLIER, aussy cousin ysu de germain, d’aultre part, lesquelz Samuel MAILLARD et ladicte LE QUEULX en la presence, de l’advis et consentement de leursdictz parens et amis cy dessus nommez, ont promis et promectent pour prendre l’un d’eulx l’aultre par foy et loyal mariage et icelluy faire cellebrer, solempniser et consommer en face de Dieu et de l’esglise le plustost et commodement que faire ce pourra et qu’il sera advisé entre lesdictz futurs mariez, leurs parens et amis. En faveur et contemplation duquel futur mariage ledict Samuel MAILLARD a doué et doue ladicte LE QUEULX sa future espouze du douaire coustumier suivant la coustume des lieux où sont et seront assiz ses heritages, pour en joyr par ladicte LE QUEULX sy tost et incontinant que douaire aura lieu, et aussy en faveur et contemplation dudict mariage ledict LE QUEULX a promis de bailler et donner à ladicte LE QUEULX sa fille, le lendemain du jour des espouzailles desdictz futurs mariez, la somme de cent escus sol en deniers clercs et sur laquelle somme de cent escus sol sera desduict et rabbatu le trousseau qui sera baillé à ladicte LE QUEULX jusques à la somme de cinquante escus sol, sy tant se monte icelluy, et le reste de ladicte somme de cent escus sol, ledict trousseau desduict et rabbatu, sera tenu et a promis ledict LE QUEULX le bailler et paier ausdictz futurs mariez le landemain du jour desdictes espouzailles. Car ainsy le tout a esté accordé entre lesdictes partyes, promectants, obligeants, biens, sortyr, renonceants etc. Faict presence de Adrien LADMIRAL et Claude PLAISANT, clercqz, tesmoings, le quatriesme jour du mois de juing mil Vc IIIIxx dix sept après midy en l’hostel dudict LE QUEULX. »

 

[Ainsi signé : Claude LEQUEULX / Jehanne LE ROY / S. MAILLIARD / Madelaine LEQUEULX / CORBILLON / J. MIREVILLE / A. LECONTE / F. TELLIER / CHARLES, notaire / P. LECONTE / Philippes CAVILLIER.]